12017Jan

Rencontre avec Arnaud Houlès, créateur et producteur d’animations évènementielles – Cinéréa Paris

(33)Arnaud Houlès est fondateur de la société Cinéréa Paris, qui est spécialisée dans la conception et la production d’animations oenoludiques destinées aux professionnels. Cinéréa Paris a rejoint le réseau Anima Event, partageant les mêmes valeurs et  la même exigence de qualité. Conversation avec Arnaud Houlès, qui nous livre sa vision du métier.

 

Pour pénétrer dans l’univers du vin, on entre par le jeu, l’anecdote et le show.

1 – Comment êtes- vous venu à l’évènementiel ?
Quelle histoire… Je me suis formé à l’œnologie et je suis devenu expert en vin auprès de commissaires priseurs. Lors des ventes, j’ai donc présenté les vins devant une audience, en racontant à chaque fois une petite histoire, ce qui a eu un impact immédiat. Et j’ai commencé à me prendre au jeu du « Wine show » ! Au milieu des années 90, à l’époque du début des animations autour du vin, j’étais l’assistant d’un sommelier, mais le ton restait convenu et un peu trop technique, loin de ce que je voulais exprimer.
Donc, en 1999, j’ai créé Cinéréa, une société de production d’animations autour du vin sous forme de jeux et l’année suivante, notre produit-phare incentive a vu le jour : VINI VEGAS ®, Le Casino du vin, qui a vraiment boosté le développement de la société. L’idée fut d’utiliser de manière ludique les sens pour pénétrer dans l’univers du vin, mais on y entre aussi par le jeu, l’anecdote et le show. Ce concept a rencontré immédiatement le succès, notamment grâce aux hôtels du groupe Barrière, et des agences parisiennes d’évènementiel. Aujourd’hui, Cinéréa s’est développé en réseau international, à travers 12 distributeurs en franchise en France, en Europe et en Amérique. Cinéréa a étoffé son offre d’animations et propose plus de 20 concepts en incentive, en team-building, et à tout moment de la journée autour du vin, mais pas que, puisque nous traitons aussi la bière, le chocolat, les cocktails, les fromages.…
2 – Quel est votre moteur, qu’est-ce qui vous motive chaque matin et vous fait avancer ?
Comme tout chef d’entreprise, je mets tout mon cœur et toutes mes envies à développer ma société, qui est mon « bébé ». J’apprécie ma liberté. J’ai choisi un secteur que j’aime : le monde du vin est un univers subtil et valorisant. Nous avons un rôle agréable auprès du public : détendre, faire rire, amuser. Nous savons que l’on va faire plaisir ! Nous nous appuyons sur des concepts qui ont fait leurs preuves et nous sommes confiants en ce qui concerne les résultats.
Mais, aussi, je suis parfaitement entouré par une équipe merveilleuse qui est en place depuis longtemps, comme Emmanuelle Eustache, qui est la véritable gestionnaire et la « boss » de Cinéréa Paris  ainsi que par des animateurs sommeliers talentueux.

L’effet de groupe est intéressant car il se constitue face à l’animateur qui le stimule en jouant sur l’excitation. Tout le monde se parle.

3 – Y a-t-il une constante dans les animations professionnelles que vous créez ?
Pour Cinéréa Paris, le vin est un moyen et non une finalité. Nous nous démarquons des animations classiques des sommeliers, qui décrivent le raisin, le vigneron, la méthode, le terroir… Si nous apportons ce contenu culturel, nous le faisons avec plus de légèreté. Au coté de la grande histoire, nous déroulons de petites histoires, des anecdotes soigneusement choisies. Nos animateurs sont des comédiens qui savent capter l’attention du public et apporter une touche d’humour pour intéresser les profanes à cet univers. Nos animations sont un savant mélange. Elles apportent aux groupes du contenu, des techniques de dégustation, des « tuyaux » des pros du vin, du plaisir, de la cohésion.
4 – Quelle sont les animations qui vous sont le plus demandées actuellement ?
L’animation VINI VEGAS®, Le Casino du Vin (voir la vidéo) est plébiscitée sur la durée. Elle est parfaite pour briser la glace et créer de la convivialité lors d’un cocktail dînatoire. Les participants visitent les différentes tables de jeux, pour soit deviner les couleurs ou les arômes des vins, qui sont des exercices assez délicats quoiqu’on puisse en penser. Tandis que l’animateur à la table de dégustation à l’aveugle délivre des indices culturels, anecdotiques, géographiques et surtout humoristiques afin de faire reconnaitre la provenance d’un vin de France ou vin du Monde… Puis, chacun mise pour gagner des jetons et être les plus à même d’acheter les cadeaux de la vente aux enchères animée. L’effet de groupe est intéressant car il se constitue face à l’animateur qui le stimule en jouant sur l’excitation. Tout le monde se parle.
Autre produit vedette, WINE MAKING ACADEMY ® (voir la vidéo) et ses déclinaisons autour du champagne (CHAMP’ACADEMY®), de la bière (BEER ACADEMY®) ou des cocktails (COCKTAIL ACADEMY®). Ce produit team-building est en lien direct avec l’esprit d’entreprise, il faut s’unir pour trouver des consensus en sortant du cadre pur de l’entreprise. Pour WINE MAKING ACADEMY ®, chaque équipe doit se mettre dans la peau d’un vigneron gérant son domaine viticole et doit créer sa propre cuvée d’assemblage. Elle doit réaliser un assemblage à partir de 6 cépages, définir sa cible, sa stratégie, donner un nom et créer l’étiquette de son vin. Bien sûr, l’animateur apporte tous les conseils nécessaires pour réaliser la partie technique de l’assemblage. Puis chaque équipe doit défendre sa marque et élire le meilleur vin et le moins bon lors d’une dégustation à l’aveugle. En fait, 90 % ne reconnaissent pas leur propre cuvée, mais sont surpris par la qualité générale. Et puis, c’est tellement amusant lorsqu’une équipe élit son propre vin comme le moins bon. Cette animation fait ressortir les talents de chacun : finesse, capacité de prendre des risques, sens du marketing… 

Il y a un vrai désir de créer du lien, d’aller vers l’autre, de se voir sous d’autres facettes, de se décaler du cadre de l’entreprise.

5 – Comment voyez-vous l’avenir de la profession, les tendances à venir ?
Même en période de crise, notre métier, qui dépend des budgets de communication, reste nécessaire. En effet, l’entreprise vit à travers ses talents et l’ambiance qui y règne. On nous demande parfois de rattraper des séminaires compliqués, en y injectant une touche de légèreté.
Depuis quelques mois, on assiste à un vrai élan humain. Il y a un véritable désir de créer du lien, d’aller vers l’autre, de se voir sous d’autres facettes, de se décaler du cadre de l’entreprise.
 6 – Du vécu ! Racontez-nous votre plus gros coup de stress dans l’organisation d’un event ?
Il y a toujours de petits coups de stress backstage, mais l’organisation sait rebondir et le client ne les perçoit pas et surtout ne doit pas les ressentir. L’essentiel est de ne pas laisser prise au stress, c’est aussi ça être professionnel de l’animation. 
7 – Et votre plus grand succès ?
Au départ, j’ai rencontré pas mal de scepticisme et de résistance dans le milieu de l’œnologie. Ce n’était alors pas dans les moeurs de « faire du jeu avec du vin ». J’ai été un pionnier en créant cette activité de A à Z.  À présent, devant le succès qui perdure, la profession nous regarde différemment.
J’ai la chance aussi de travailler avec une équipe que j’apprécie, avec qui je partage mes passions. C’est un bel équilibre de vie.
8 – Quel est le plus beau compliment qu’un client vous ait adressé ?
Tous les messages de remerciements, de félicitations ainsi que les témoignages adressés à l’équipe nous touchent énormément. La fidélité de nos clients, dont certains nous renouvellent leur confiance depuis 18 ans, nous va droit au cœur. 
9 – Un mot de conclusion ?
Que cette aventure se poursuive ! Et que nous ayons toujours des idées neuves pour avancer.

  

Leave a Reply